robot article

Quartz lance son Bot Facebook Messenger

J’ai l’impression d’être de retour en 2016. En effet, Quartz a annoncé jeudi le lancement de son Bot Messenger. Il diffusera de l’actu mais aussi des jeux participatifs comme des challenges. Le bot apprendra et «façonnera votre expérience client en fonction de vos habitudes», a déclaré Quartz dans une annonce.

(« Quartz souligne bien qu’il ne s’agit pas d’une réplique de son application mère qui a engendré près de 1 million de téléchargements. »)

En permettant une multitude de conversations amusantes, le bot peut aussi bien discuter avec vous  d’art que d’actualité. (A noter que, d’après mon expérience de ce matin, l’expérience Messenger et celle de l’application étaient exactement les mêmes. Mêmes boutons, mêmes Gif, mêmes emoji et mêmes articles sur l’industrie de la santé et la différence hommes/femmes.)

qz-fb-bot-obsession

J’ai ensuite essayé de revenir aux options de contenu que le bot m’avait offertes quand je l’ai lancé pour la première fois, et je suis entré dans une situation d’incompréhension où le bot ne comprenait pas mes exigences.

qz-fb-bot-misfire

Juste pour que vous en sachiez plus à propos de moi: Personnellement, j’ai du mal à adhérer au bot conversationnel tel qu’on l’entend aujourd’hui, bien que de nombreuses organisations de presse locale, nationale et internationale les développent avec succès. Je peux comprendre leur utilité, mais à mon sens, il n’y a jamais assez de flexibilité dans les discussions possibles.

Pourtant, Quartz communique sur le bon fonctionnement de son bot Quartzy (90% des utilisateurs adhèrent à l’expérience, avec 0% de désabonnement). Il se vente également de ce qu’il a appris sur la fascinante expérience des chats à travers son application de messagerie et les nombreux projets qu’il a lancés via le « bot studio ».

« Nous avons lancé Quartz sur Messenger car nous croyons en l’importance de la messagerie instantanée dans la nouvelle cible que nous tentons de toucher. Notre application (qui a d’ailleurs été primée) nous a appris qu’un grand nombre de personnes aimait nos articles dans un format conversationnel, et au cours des deux dernières années, nous avons beaucoup appris sur l’écriture pour ce type d’interface. »

« C’est pourquoi nous avons lancé le Quartz Bot Studio, qui construit des expériences pour les plateformes de messagerie. Au cours de la dernière année, nous avons essayé diverses approches du journalisme basé sur les robots, des tests sur Messenger aux outils pour Slack en passant par les compétences pour Amazon Alexa. Nous appliquons notre expérience à ce nouveau produit. »

Ceci étant dit, comme mon collègue Ricardo Bilton me l’a fait remarquer: nous (d’accord, disons simplement je) ne suis pas d’accord avec les expériences de bot disponibles pour nous aujourd’hui. Mais cette expérimentation se traduira par de meilleures expériences, avec des chatbot plus avancés et plus intelligents.

Close-up of underlined in yellow "Holiday" date handwriting word in a white calendar, with exclamation mark and a little sun hand drawn.

Google lance un Chatbot voyages en partenariat avec Kayak

Google a lancé Hangouts Chat en partenariat avec Kayak – un outil qui rentrera en concurrence directe avec Slack.

La société Kayak est déjà connue pour ses nombreuses intégrations de Bot dans des plates-formes de discussion.

Hangouts Chat est désormais disponible dans G Suite, le logiciel Google destiné aux entreprises.

Kayak sur Hangouts Chat est un bot destiné à faciliter la planification de voyages entre collègues.

plane

Le Bot leur permet de filtrer des vols et  hôtels en fonction d’une fourchette de prix, mais aussi de suivre les vols de leurs collègues.

Les employés voyageant vers une destination commune peuvent désormais créer un groupe afin que tous puissent participer à l’organisation du séjour.

En plus de faire de  la planification pour les voyages d’affaires, le Bot peut aussi être utilisé pour les voyages personnels.

Le bot Kayak est aujourd’hui présent dans des sociétés telles que Xero, Trello et Freshdesk .

image krds post

Aujourd’hui, il existe un Chatbot RH pour #metoo

La campagne #metoo a permis de dénouer les langues sur le harcèlement au travail. Cependant, aujourd’hui de nombreux cas ne sont pas encore dénoncés. Souvent, les employés signalent des comportements inappropriés, mais ils ont le sentiment que les RH ne prennent pas ces plaintes au sérieux.

Pour remédier à cette situation Phil Libin, le co-fondateur d’Evernote, soutient une nouvelle application appelée Spot.

Cette Startup de la Silicon Valley a créé un chatbot qui incitera les gens à raconter le harcèlement qu’ils subissent au travail. le Chatbot doté d’une intelligence artificielle créera un PDF puis remontera le rapport aux supérieurs.

Spot sera accessible pour tout le monde et gratuitement en ligne.

Mais pourquoi les créateurs pensent-ils que ce Chatbot fonctionnera mieux que de rapporter directement les problèmes aux RH ?

Les co-fondateurs Dr Julia Shaw, Dylan Marriott et Dr Daniel Nicolae pensent que Spot encouragera les individus à rapporter leurs expériences plus rapidement et plus précisément que s’ils parlaient directement à un humain. Parler à une machine permet de se livrer sans gêne.

De plus, les employés craignent souvent les représailles et ne signalent donc pas leur problème. Ce chatbot permet de rester anonyme.